Bouchain Bientôt un tour à vélo… entre les tours de Bouchain et d’Ath

La tour d’Ostrevant vient de découvrir qu’elle avait une soeur cadette, la tour Burbant à Ath

La tour d’Ostrevant vient de découvrir qu’elle avait une soeur cadette, la tour Burbant à Ath

Dans la seconde moitié du douzième siècle (probablement en 1155), la ville de Bouchain est acquise par héritage par le comte de Hainaut Baudouin IV. Appelé « l’édifieur », il l’entoure d’une enceinte et construit en 1164 une tour de type donjon anglo-normand que son fils Baudouin V achèvera.

Il acquiert également la ville d’Ath (en Belgique actuelle) pour permettre la défense du comté au nord, ceci par l’érection de la tour Burbant en 1166. Construite sur les mêmes bases, tout aussi massive et impressionnante que la tour de Bouchain, elle regarde et protège la capitale de l’Ostrevant.

Relier les deux tours pour le tourisme

Une réunion sur le thème du développement touristique dans le Hainaut belge et français, derenièrement, a permis à différents acteurs économiques de se rencontrer au sein de la communauté d’agglomération de la Porte du Hainaut. Énumérant les infrastructures, les richesses culturelles, gastronomiques, les possibilités d’accueil, il est apparu à la déléguée bouchinoise Any Browers que l’aspect historique pourrait y être ajouté. La ville d’Ath possédant la sœur cadette de la tour de Bouchain, une idée venait de germer dans l’esprit de la municipalité : pourquoi pas organiser une randonnée cyclotouriste reliant les deux villes ?

« La randonnée des deux tours »

Le projet s’est concrétisé avec la visite d’une délégation athoise. Elle a permis de tisser les premiers liens entre les deux communes. Les clubs cyclotouristes des deux villes organiseront « la randonnée des deux tours », soit une soixantaine de kilomètres par les nationales et départementales. Le départ pourrait être donné d’ici la fin de l’année.